≡ Menu

Portrait de votre eau potable (Région de Lanaudière)

Votre eau potable en quelques mots! (Région de Lanaudière)

La région de Lanaudière compte 75 réseaux municipaux d’eau potable qui desservent une population de 280 748 habitants dans 55 municipalités. De ces réseaux, 47 possèdent un système de traitement. La population de la MRC L’Assomption est desservie à plus de 97 % par des réseaux municipaux d’eau potable tandis que celle de la MRC Montcalm l’est à près de 32 %. On trouve également, sur le territoire de la région de Lanaudière, 39 réseaux privés d’eau potable ayant plus de 50 consommateurs, qui desservent au total 6 805 personnes.

On estime que 62,7 % de la population de la région de Lanaudière est alimentée par l’eau de surface (communément appelé puits de surface) tandis que 37,3 % est alimentée par eau souterraine (communément appelé puits artésien). De la population alimentée en eau souterraine, environ 37 % est alimentée par les réseaux municipaux et 63 % par des puits individuels. L’ensemble de la population de la MRC Montcalm est alimenté par l’eau souterraine tandis que celle de la MRC de l’Assomption est alimentée à 94,5 % par l’eau de surface.

Au-delà de 6 800 puits ont fait l’objet d’un rapport de forage et sont enregistrés dans le système d’informations hydrogéologiques (S.I.H.) pour ce territoire. À ce nombre, il faut ajouter quelques milliers de puits de surface ainsi que tous les puits qui n’ont pas fait l’objet d’un rapport de forage. On estime ainsi à environ 21 600 le nombre total de puits dispersés dans la région.  À ce sujet, le ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs recommande l’analyse de l’eau au moins deux fois par année, soit au printemps et à l’automne. Il est pertinent de faire cette analyse après une pluie abondante et lorsque des changements surviennent en ce qui concerne les paramètres esthétiques de l’eau, le puits ou le sol environnant.

On trouve dans la région de Lanaudière, deux prises d’eau potable dans le fleuve Saint-Laurent, celles des villes de Berthierville et de Lavaltrie. La rivière L’Assomption fournit en eau potable les villes de Joliette, Repentigny et L’Assomption. L’Épiphanie puise son eau dans un tributaire de la rivière L’Assomption et la ville de Terrebonne dans la rivière des Mille Îles.

Tiré du site internet du Ministère du développement durable, Environnement et Parcs.

 

 

{ 0 commentaires… add one }