≡ Menu

Êtes-vous inquiet par rapport à la présence de l’ocre ferreux?

Connaissez-vous bien votre pire ennemi en habitation? L’ocre ferreux…

Voici la recette :

Si votre maison est construite sur un sol qui contient du fer et que les bactéries présentes naturellement dans le sol sont entrées en contact avec le fer dissous dans l’eau circulant dans les drains autour de la maison en raison d’une nappe phréatique trop élevée, une réaction surviendra au contact de l’air se trouvant dans les drains. Cette réaction provoquera l’apparition d’une boue rougeâtre qui bouche l’extérieur et l’intérieur des drains et qui causent des infiltrions d’eau.

Le développement de cette matière est plus probable dans un sol plus aéré, comme les sols sablonneux contenant du silt, et moins probable dans un sol argileux.

La réaction chimique ou biologique est également plus rapide :

  •  là où le sol est plutôt neutre (pH d’environ 7) ;
  • lorsque le drain est rainuré ;
  • lorsque les ouvertures du drain sont poinçonnées au lieu d’être découpées, ce qui donne plus de prise aux dépôts ;
  • lorsque le drain est enveloppé d’une membrane filtrante.

Sous l’action de l’ocre ferreuse, même le gravier concassé perd ses propriétés filtrantes. Les sols riches en fer et en ferro-bactérie produiront indéfiniment des dépôts ferreux.

La seule façon de poser un diagnostique est de faire une analyse de sol ou d’eau contaminé(e).  Nos techniciens sont formés pour faire le prélèvement qui sera acheminé auprès d’un laboratoire spécialisé. Mais vous pouvez aussi faire le prélèvement vous même, avec les contenants requis selon le protocole en place.

Dans l’eau :

Vous devez réaliser un prélèvement d’eau autour de la «sub pump» (une bouteille pour l’analyse de bactéries et une bouteille régulière de 250ml).

Dans le sol :

Vous devez remplir un pot de type «Mason/Bernardin» de 250ml.

Pour plus d’information, n’hésitez pas à consulter les sites ci-dessous.

Notre équipe peut aussi vous aider et répondre à vos questions concernant l’analyse de l’ocre ferreux.

Ce que l’APCHQ en pense :

Ce que la régie du bâtiment en pense :

Ce que l’émission La Facture en pense :

{ 0 commentaires… add one }